L'obélisque de la Piazza Navona


Dans l'Antiquité

L'obélisque de 17 mètres de haut qui se dresse aujourd'hui sur l'une des plus belles places de la ville éternelle date de l'époque romaine.

Il aurait été extrait des carrières d'Assouan et transporté à Rome sous le règne de Domitien (Titus Flavius Domitianus, règne de 81 à 96). Les hiéroglyphes portent le nom de l'empereur ainsi que les titres de pharaon.

Dans un premier temps, il fut probablement érigé devant le temple d'Isis et de Sérapis au Champ de Mars. Ensuite, au IVe siècle, l'empereur Maxence (Marcus Aurelius Valerius Maxentius, empereur de 306 à 312) transfère le monolithe sur la via Appia, au centre du cirque dédié à son fils Romulus, mort en 307.


À l'Époque Moderne

Au XVIe siècle, sous le pontificat de Sixte Quint (pape de 1585 à 1590), l'obélisque brisé en cinq morceaux est retrouvé et dégagé.

C'est Innocent X (pape de 1644 à 1655) qui se charge de sa restauration et le déplace sur la Place Navone où Gian Lorenzo Bernini l'incorpore à la Fontaine des Quatre Rivières.

Cette fontaine, l'une des plus célèbre de Rome, se situe devant la basilique Santa Agnese in Agone. Elle est ornée de quatre figures allégoriques représentant les quatre parties du monde : le Danube pour l'Europe, le Gange pour l'Asie, le Nil pour l'Afrique et le Rio de la Plata pour l'Amérique. Au sommet de l'obélisque une colombe, symbole de la famille du pape, remplace la croix traditionnelle.


Photographies


Retour à la carte de Rome

Imprimer la page Moteur de recherche Site : mode d'emploi Pour m'écrire Retour à la page d'accueil Retour à la page précédente