Présentation

Étudier la musique égyptienne n'est pas chose aisée. En effet, de cette époque, aucun écho musical ne nous est parvenu. Aucun texte, ou à peu près, aucune théorie n'ont été retrouvés et déchiffrés. Fort heureusement, les documents qui nous restent (temples, tombeaux, bas-reliefs, statues, fresques, instruments, etc.) ont une grande valeur pour nous aider à découvrir l'art musical de l'Égypte pharaonique. Les inscriptions hiéroglyphiques et les écrits des philosophes grecs qui en ont eu connaissance complètent l'information.

Ainsi nous savons quelle place tenait la musique dans ce pays et combien elle était à l'honneur car elle participait à toutes les manifestations de la vie : au temple, dans la vie privée et dans la vie publique.

Danseuses et musiciennes, tombe de Nébamon


Imprimer la page Moteur de recherche Site : mode d'emploi Pour m'écrire Retour à la page d'accueil Retour à la page précédente Vers la page suivante