3/13  

Auguste Mariette

Ses chantiers de fouilles : Tanis

La ville de Tanis, l'actuelle Sân el-Hagar dans le Delta, devient la capitale d'une Égypte divisée sous la XXIe dynastie et restera une métropole importante jusqu'à la fin de l'Époque ptolémaïque.

Auguste Mariette est le premier à y réaliser des fouilles de grande envergure entre 1860 et 1868.

Il découvre le temple de l'Est où il dégage six colonnes de granit. C'est là qu'il met également à jour un pilier de calcaire de 2,20 mètres de haut au nom du roi Aasehrê Nehesy (XIVe dynastie). Afin de le protéger des pillages, il l'ensevelit de nouveau avec l'intention de le transporter dès que possible au musée de Boulaq... ce qu'il omet de faire lors de la fermeture du chantier. Le pilier n'a toujours pas été retrouvé aujourd'hui.

La même mésaventure faillit se produire avec la "Stèle de l'An 400" découverte à l'emplacement du Grand Temple et publiée par Mariette dans la Revue archéologique en 1863. Elle ne sera redécouverte qu'en 1933 par Pierre Montet.

Il exhume plusieurs colosses monumentaux, la plupart au nom de Ramsès II, la statue dite "des porteurs d'offrandes" (règne d'Amenemhat III), une grande statue brisée de Senousret Ier, une statue de la reine Nefret (règne de Senousret II, XIIe dynastie), un grand nombre de tables d'offrandes, de stèles, de naos et de petits obélisques ainsi que quatre sphinx trouvés dans l'allée menant au temple.

Sphinx d'Amenemhat IIILes sphinx portent le nom de Ramsès II, de Merenptah et de Psousennès mais les cartouches recouvrent des inscriptions plus anciennes dont celle du souverain hyksôs Apophis. Mariette en déduit, à tort, que Tanis et Avaris, la capitale des Hyksôs, ne sont en réalité qu'une seule et même ville.
On découvrira par la suite que les sphinx représentent Amenemhat III (XIIe dynastie) et qu'ils ont, comme bien d'autres pièces retrouvées à Tanis, été usurpés, regravés et déplacés, peut-être à plusieurs reprises.

Conscient d'avoir fait quelques découvertes capitales dans l'un des plus importants sites du Delta, Mariette commence, en 1868, la rédaction d'un ouvrage qui restera inachevé.

Retour à la carte


Sources :
- Collectif sous la direction de Marc Desti, Des dieux, des tombeaux, un savant. En Égypte sur les pas de Mariette Pacha. Catalogue de l'exposition du même nom organisée à Boulogne-sur-Mer. Somogy - Éditions d'Art, 2004.
- Georges GOYON, La découverte des trésors de Tanis. Paris, Pygmalion, 2004.

3/13

Auguste Mariette : page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13

Imprimer la page Moteur de recherche Site : mode d'emploi Pour m'écrire Retour à la page d'accueil Retour à la page précédente Aller à la page suivante