10/13  

Auguste Mariette

Ses chantiers de fouilles : Abydos

Abydos, l'un des plus importants centres de pèlerinage d'Égypte, était le lieu de culte d'Osiris-Khentyimentiou, Osiris "qui préside à ceux de l'Occident", souverain des défunts et maître de l'au-delà.

Le site n'a pas échappé à la convoitise des premiers fouilleurs au service des collectionneurs d'antiquités égyptiennes. Toutefois, il semble qu'avant le passage de Mariette, seul le secteur central, moins ensablé, fut exploité sans restriction.

Suite à la mise en place du service des antiquités, Mariette mène, en 1859, une inspection en Haute-Égypte dans le cadre de la protection des monuments. Pour ce faire, il est accompagné de Théodule Devéria, attaché au département des Antiquités égyptiennes du Louvre.
Profitant d'un premier passage à Abydos, il fait procéder à un déblaiement de la butte artificielle de Kôm es-Sultan ("la butte du roi") dans le secteur nord et lance une opération de prospection dans les nécropoles adjacentes au désert.

Les campagnes successives qu'il mène par la suite lui permettent de dégager entièrement le temple des millions d'années de Ramsès II, que l'on considérait jusque là comme le temple d'Osiris, et de déblayer la partie arrière du temple de Séthi Ier, le Memnonium de Strabon. C'est là qu'il met à jour de magnifiques bas-reliefs peints aux couleurs préservées ainsi qu'une liste royale allant de Ménès à Séthi Ier, document chronologique de première importance.

Soucieux de découvrir le tombeau d'Osiris, il lance également des fouilles au nord de la Shunet ez-Zenib ("le magasin aux raisins"), vaste enceinte rectangulaire à redans construite en briques crues. Ses efforts seront déçus : les sépultures des premiers rois de l'Égypte pharaonique ne seront découvertes que vingt ans plus tard par le français Émile Amelineau au lieu-dit Oumm el-Ga'ab situé deux kilomètres plus loin dans le désert.


Autobiographie de Ouni, VI e dynastie - Fouilles Mariette, 1860

Sa publication, faite entre 1869 et 1889, "Abydos, description des fouilles exécutées sur l'emplacement de cette ville" constitue toujours une référence à l'heure actuelle.
L'exploration systématique qu'il fit des lieux a permis de définir les grands secteurs du site :
- le secteur sud et les temples des millions d'années de Ramsès II et de Séthi Ier,
- le secteur central où il identifie une nécropole,
- le secteur nord avec l'emplacement du temple d'Osiris (l'Osireion) où Mariette trouva une grande quantité de stèles encastrées dans les murs.

Retour à la carte


Sources :
- Collectif sous la direction de Marc Desti, Des dieux, des tombeaux, un savant. En Égypte sur les pas de Mariette Pacha. Catalogue de l'exposition du même nom organisée à Boulogne-sur-Mer. Somogy - Éditions d'Art, 2004.

10/13

Auguste Mariette : page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13

Imprimer la page Moteur de recherche Site : mode d'emploi Pour m'écrire Retour à la page d'accueil Retour à la page précédente Aller à la page suivante