Mandoulis

Le nom Mandoulis est la forme grecque d'un nom égyptien dont il existe plusieurs transcriptions : Merw, Merwl, Merwil, Merweter, Menrwil et Menlil.

Divinité très populaire en Basse-Nubie, notamment parmi les Blemmyes, tribu locale qui continua à lui vouer un culte après la christianisation de l'Égypte, Mandoulis possède un sanctuaire sur l'île de Philae ainsi qu'un vaste temple à Kalabsha.

Le dieu MandoulisMandoulis est représenté soit sous la forme d'un enfant ou d'un jeune homme coiffé d'une tresse; soit comme un homme dont la tête est ornée d'une couronne composite, constituée de deux cornes de bélier surmontées de hautes plumes, de disques solaires et de cobras.

Il peut également prendre l'aspect d'un lion, représentation fréquente parmi les divinités nubiennes, ou celui d'un oiseau à tête humaine évoquant l'oiseau-Ba, posé sur un cobra devant un buisson de lotus.

Dieu solaire, Mandoulis est aussi une divinité "osirienne". Intégré par syncrétisme dans le mythe égyptien, il fut d'abord considéré comme le fils nubien d'Isis et d'Osiris avant d'être identifié à Horus, voire à Osiris, aux époques ptolémaïque et romaine. Il est également associé à Satis, déesse de la première cataracte du Nil et à Ouadjet, déesse de Bouto.


Imprimer la page Moteur de recherche Site : mode d'emploi Pour m'écrire Retour à la page d'accueil Retour à la page précédente