Dictionnaire des dieux et déesses du panthéon égyptien

Satis

Nom : :

Déesse de la première cataracte, gardienne de la frontière sud qui s'ouvrait sur la Nubie, associée à l'inondation, Satis était vénérée sur l'île d'Éléphantine où elle constituait une triade avec Khnoum et Anouket.

Lieu de culte : Éléphantine

Liens de famille : compagne de Khnoum et mère d'Anouket

Représentation : déesse coiffée de la couronne de Haute-Égypte ornée de cornes de gazelle ou d'antilope.




Sekhmet

La déesse SekhmetNom :

Lieu de culte : Memphis, Kôm el'Hisn, Abydos (temple de Séthi Ier)

Liens de famille : fille et épouse de . À Memphis, épouse de Ptah et mère de Nefertoum.

Représentation : femme à tête de lionne

En savoir plus...




Selqit (Selkis)

La déesse SelqitNom :

Selqit était une divinité bienveillante qui, ici-bas, protégeait les hommes des morsures. Ses prêtres, médecins et magiciens, excellaient dans l'art de guérir les piqûres d'insectes et de scorpions. Dans l'au-delà, elle veillait sur le défunt et, associée à Qebehsenouf, protégeait le vase canope contenant les intestins du mort.

Représentation : scorpion à tête de femme, femme à tête de scorpion ou scorpion




Sérapis

Sérapis

Création tardive issue, selon Plutarque, d'un amalgame entre Osiris et Apis, Sérapis fut introduit en Égypte par Ptolémée Ier. Dieu funéraire, tout comme Osiris, Sérapis est également lié à la fertilité agraire. Mais c'est surtout en tant que dieu guérisseur qu'il est vénéré dans son sanctuaire de Canope. Il est le protecteur de la dynastie ptolémaïque et de la ville d'Alexandrie.

Lieu de culte : Surtout dans la région d'Alexandrie.

Liens de famille : Associé à Isis et à Harpocrate.

Représentation : Sous la forme d'un homme portant une abondante barbe, "à la Zeus".




Séshat

La déesse SéshatNom :

Déesse de l'écriture et des mathématiques, maîtresse des bibliothèques et de l'archivage, c'est la patronne des scribes et des écoliers. Elle consigne et archive les événements importants de chaque règne. Habile dans le tracé des plans, elle conseille et assiste le roi lors de la construction des temples.

Liens de famille : fille, compagne ou assistante de Thot

Représentation : femme coiffée d'une rosette à sept branches




Seth

Le dieu SethNom :

À l'origine, Seth incarnait les forces violentes de la nature et déchaînait les orages et les tempêtes. Son caractère belliqueux en fit le protecteur de la barque solaire. Au cours du voyage nocturne de , Seth était chargé de repousser les attaques du serpent Apophis. Il devint le dieu des Hyksos qui l'associèrent à Baal puis fut tout particulièrement vénéré par les souverains ramessides. Toutefois, à partir de la Basse Époque, on ne vit plus en lui que l'assassin d'Osiris qui, par la force, usurpa le pouvoir à Horus. Incarnation de la force brûlante du désert, son domaine, il symbolisa alors les éléments hostiles et perturbateurs.

Liens de famille : fils de Geb et de Nout. Frère d'Osiris, d'Isis, de Horus l'Ancien et de Nephthys dont il est également l'époux. Oncle d'Horus.

Représentation : animal mythique (sethien) ou homme à tête de ce même animal.




Shou

Le dieu ShouNom :

Selon la cosmogonie d'Héliopolis, Shou constituait avec Tefnout le premier couple divin créé par le démiurge. Leurs enfants, Geb et Nout, vinrent au monde étroitement enlacés et ordonna à Shou de les séparer. Dieu de l'air et du souffle vital, représenté les bras levés entre Geb et Nout, il servait de support céleste et personnifiait l'espace entre le ciel et la terre. Dans le mythe de la Déesse Lointaine, c'est Shou que envoie en Nubie, en compagnie de Thot, à la recherche de la déesse, tâche essentielle puisqu'elle illustre le retour de l'inondation. À Léontopolis, le couple Shou et Tefnout était adoré sous la forme de deux lions symbolisant l'horizon, tenant le soleil sur leurs épaules.

Lieu de culte : Héliopolis

Liens de famille : fils d'Atoum, frère et époux de Tefnout, père de Geb et de Nout.

Représentation : Homme coiffé d'une plume d'autruche ou de quatre hautes plumes.




Sia

SiaNom :

Incarnation de la connaissance, de l'omniscience des dieux, Sia, avec Hou (le Verbe créateur), Héka (la magie divine qui suscite la vie), Maa (personnification de la Vue) et Sedjem (personnification de l'Ouïe), permet au démiurge d'imaginer, d'énoncer et d'ordonner la création.

Représentation : divinité portant sur la tête le hiéroglyphe de son nom




Sobek

Le dieu SobekNom :

Dieu des eaux et de la fertilité, chargé de l'élimination des ennemis vivants dans les milieux aquatiques, Sobek fut particulièrement vénéré dans le Fayoum où il finit par être considéré comme un dieu primordial sous le nom de Sobek-Rê.

Lieu de culte : Medineh el-Fayoum (Crocodilopolis) - Kom Ombo

Liens de famille : fils de Neith et de Senouy. Associé à Renenoutet (Medineh el-Fayoum) ou à Hathor (Kom Ombo)

Représentation : dieu à tête de crocodile




Sokar (Sokaris)

Nom :

Très ancienne divinité de la région memphite, Sokar est le patron des artisans et plus particulièrement des orfèvres et des forgerons. Dieu funéraire, il règne sur la nécropole de Rosetaou et est le garant des transformations nocturnes du défunt. À partir de la Troisième Période Intermédiaire, il perd son caractère propre et est associé à Ptah et à Osiris en une divinité syncrétique : Ptah-Sokar-Osiris.

Lieu de culte : Memphis

Représentation : dieu à tête de faucon au corps serré dans un maillot collant




Soped (Sopdou)

Nom :

Gardien de la frontière orientale, il protège également les expéditions vers les mines de turquoises de la péninsule du Sinaï.

Lieu de culte : Saft el-Henna (XXe nome de Basse-Égypte)

Liens de famille : époux de Khensit et père de Shesemtet

Représentation : faucon momiforme, homme de type asiatique ou homme à tête de faucon.




Sothis (Sépédet)

Nom :

Déesse personnifiant l'étoile Sirius de la constellation du Grand Chien dont l'apparition en juillet annonçait l'inondation, Sothis fut associée à la fertilité et à la prospérité liées à la crue du Nil. Elle est souvent considérée comme l'une des manifestations d'Isis.

Représentation : femme portant sur la tête une étoile ou une double plume droite flanquée de deux hautes cornes de gazelle.



Imprimer la page Moteur de recherche Site : mode d'emploi Pour m'écrire Retour à la page d'accueil Retour à la page précédente Aller à la page suivante