Memphis

Selon la tradition, Memphis fut fondée par le premier souverain d'Égypte, le légendaire roi Ménès.

Le nom de la ville fut d'abord "le mur blanc" en raison d'un mur d'enceinte au redan de calcaire.
La ville devint la capitale de l'Ancien Empire, occupant une position stratégique à la "balance des deux terres".
Centre religieux et administratif, Memphis fut aussi le lieu de résidence des rois qui construisirent leurs tombeaux à proximité de la ville.

Dans une palmeraie à trente kilomètres du Caire, des monceaux de ruines épars marquent l'emplacement du temple de Ptah.
Du nom de ce temple, Hikouptah ("la demeure du ka du dieu Ptah") dérive "Aiguptos", terme utilisé par Homère pour désigner le Nil, qui donna le mot "Égypte".

Un peu en dehors de l'enceinte du temple aujourd'hui disparue, on peut voir un colosse abattu et mutilé de Ramsès II, en calcaire siliceux à grain fin, qui devait mesurer treize mètres quand il était intact.
Non loin de là un sphinx d'albâtre de huit mètres, peut-être de l'époque d'Aménophis II, gardait probablement l'entrée sud du temple.


Visite du site en images
4 photographies


Imprimer la page Moteur de recherche Site : mode d'emploi Pour m'écrire Retour à la page d'accueil Retour à la page précédente Vers la page suivante