La Région thébaine

El-Ouqsour ("Les châteaux") est le nom arabe de Thèbes, capitale du pays pendant le Nouvel Empire et certainement le site le plus important d'Égypte.

C'est là que les butins, les impôts et les tributs se déversaient dans les trésors des pharaons des XVIIIe et XIXe dynasties.
Les souverains rivalisèrent alors dans la construction et l'embellissement des temples et des tombes.

Lorsque Thèbes devint le siège du pouvoir, Amon, simple dieu local, fut assimilé à , le dieu solaire d'Héliopolis. Amon-Rê, qui acquit une place prépondérante sur les autres dieux égyptiens, fut la forme syncrétique sur laquelle allait se fonder le pouvoir des nouveaux pharaons. Le dieu, sa parèdre Mout et son fils Khonsou formaient la triade thébaine.

En 672 av. J.-C. Thèbes commença à décliner avec le saccage qui lui infligea Assurbanipal. En 84 av. J.-C., la ville fut presque entièrement détruite par les Ptolémées, les nouveaux souverains, qui entendaient ainsi éteindre le sentiment national qui s'opposait à eux à Alexandrie, la nouvelle capitale.

Durant les premiers siècles de la nouvelle ère, les églises chrétiennes coptes, puis les mosquées, s'insèrent entre les ruines, de nouveaux villages naissent. Ainsi, sur les restes de la vieille capitale divisée par le canal, au Sud grandit Louxor et au nord le petit village de Karnak.



Visite guidée :


.... La rive occidentale de Thèbes

...........- La nécropole thébaine

...........- Les temples funéraires

...........- Le village de Deir el-Medineh


.... La rive orientale de Thèbes

...........- Les temples de Karnak

...........- Le temple de Louxor




Imprimer la page Moteur de recherche Site : mode d'emploi Pour m'écrire Retour à la page d'accueil Retour à la page précédente Vers la page suivante