Le temple de Louxor

Le temple de Louxor était relié aux sanctuaires de Karnak, plus au Nord, par une voie bordée de sphinx, de deux kilomètres environ.

Le dieu Amon gagnait par ce chemin, en procession solennelle "son harem du Sud" au cours de la belle fête d'Opet.

L'actuel sanctuaire, construit sans doute sur un temple plus ancien, fut commencé sous Aménophis III par son architecte Amenhotep fils de Hapou, poursuivie par Toutankhamon et achevée sous Ramsès II. Le pylône d'entrée est entièrement décoré de scènes de guerre dont la plus célèbre est la représentation de la bataille de Qadesh.

Il était flanqué de six statues colossales de Ramsès II et de deux obélisques de 25 mètres de hauteur dont l'un, offert à la France, se dresse au centre de la place de la Concorde à Paris.

Le temple a été conçu selon un plan classique : franchissant le pylône par une porte étroite, la barque solaire du dieu traversait la première cour, longeait la colonnade de Toutankhamon et parvenait à la cour d'Aménophis III, puis, par la salle hypostyle, gagnait le sanctuaire où la statue du dieu était déposée dans un naos précieux.

À l'est et à l'ouest du temple subsistent les vestiges de deux citadelles romaines.


La région thébaine


Imprimer la page Moteur de recherche Site : mode d'emploi Pour m'écrire Retour à la page d'accueil Retour à la page précédente Vers la page suivante