Les colosses de Memnon

Ces statues d'Amenhotep III constituent le dernier témoignage de l'immense temple funéraire construit au début du XIVe siècle av. J.-C.

Ces statues monolithiques en grès de 18 mètres de haut sont en très mauvais état. Strabon, historien et géographe grec, rapporte que, avec le tremblement de terre de l'an 27 av. J.-C., une grande partie du temple s'écroula et que les colosses se fendirent.

À dater de ce moment, au lever du soleil, les statues commencèrent à émettre des sons.
Ainsi se créa "l'oracle de Memnon" (Memnon était pour les Grecs un roi mythique éthiopien, fils de l'Aurore) qui devint très vite un but de pèlerinage pour les Grecs et pour les Romains.

L'explication du phénomène est, en fait, que la pierre utilisée pour les statues contient des cristaux de quartzite qui se dessèchent sous l'effet de la différence de température entre le jour et la nuit, considérable dans cette région.

Septime Sévère fit restaurer les statues qui cessèrent alors de "parler".


Les temples funéraires

Visite du temple en images
5 photographies

Imprimer la page Moteur de recherche Site : mode d'emploi Pour m'écrire Retour à la page d'accueil Retour à la page précédente Vers la page suivante