Les temples de Nubie : Amada

Le temple d'AmadaLe temple d'Amada, reposoir de la barque sacrée, était situé à huit kilomètres en aval de Derr.
La fragilité des peintures et des sculptures rendaient impossible le démontage de l'édifice, sauf dans sa partie antérieure. Afin de le préserver des eaux du barrage, on le souleva d'un seul tenant que l'on déplaça à l'aide de rails sur une distance de près de trois kilomètres et une hauteur de soixante-cinq mètres.

Érigé par Thoutmosis III et Amenhotep II en l'honneur d'Amon-Rê et de Rê-Horakhty, ce temple d'un plan très homogène, aux sculptures très fines, comportait à l'origine, trois sanctuaires parallèles auxquels donnait accès une chambre transversale précédée d'un portique à colonnes crénelées.
Thoutmosis IV y ajouta une salle hypostyle de douze piliers avec murs d'entrecolonnement; Séthi Ier construisit le pylône et Ramsès II restaura les reliefs qui avaient été martellés sous Amenhotep IV-Akhénaton.

La beauté des reliefs est complétée par une délicate image de la reine Taousert, rajoutée plus tardivement ainsi que par une immense stèle, gravée de hiéroglyphes bleus, au fond du sanctuaire. Cette stèle datant de l'an 2 de Amenhotep II évoque, dans le but d'impressionner les habitants de Koush, les campagnes victorieuses du roi au Proche Orient.


Imprimer la page Moteur de recherche Site : mode d'emploi Pour m'écrire Retour à la page d'accueil Retour à la page précédente Vers la page suivante