2/8  

Histoire de la Nubie : Les cultures du Groupe A

La classification des cultures nubiennes au moyen de lettres de l'alphabet (A, C, X) a été mise en place au début du siècle par l'égyptologue américain George Reisner et est toujours partiellement utilisée aujourd'hui. Le groupe B, qui s'est révélé n'être que la phase finissante de la civilisation du Groupe A et non une culture à part entière, a été supprimé.
Vers le milieu du IVe millénaire, en Basse Nubie, la culture dite du "Groupe A" s'organise en chefferies et inaugure l'âge du cuivre. Ces populations vivaient dans des huttes rondes, habitations légères, et ensevelissaient leurs morts dans des tombes circulaires surmontées d'un tumulus de terre.

Très tôt, elles furent soumises à l'influence de l'Égypte prédynastique avec laquelle elles entretenaient des relations commerciales, acheminant depuis l'Afrique centrale ou la Mer Rouge, en échange de vases et d'armes, les divers produits exotiques très prisés des Égyptiens : pierres semi-précieuses, ivoire, ébène, encens, peaux d'animaux... Les premières livraisons d'or nubien doivent dater de cette époque. La représentation fréquente du bétail, bovins et ovins, sur la céramique atteste de l'importance de l'élevage nubien, composante importante des échanges commerciaux.

Vers ~2800, ce foyer culturel disparut de la région pour des raisons toujours ignorées. Peut-être ce dépeuplement progressif est-il dû à de mauvaises conditions climatiques ou à la politique agressive de l'Égypte dans la région.
En effet, la naissance d'un État unifié va permettre à l'Égypte d'assurer sa suprématie sur les populations moins stables du Groupe A. La première indication d'opération militaire date du roi Aha (Ire dynastie); une troupe égyptienne atteint la Deuxième Cataracte sous Djer et des traces d'entreprises guerrières ont été relevées sous la IIe dynastie.

Les rapports de l'Égypte avec la Nubie étaient principalement d'ordre économique, la région étant surtout convoitée pour son or. Le nom même de la Nubie provient d'ailleurs de l'égyptien noub, qui signifie "or".
Mais l'intérêt du Double Pays pour la Nubie était également de nature stratégique, le pays devant, pour des raisons de sécurité, se garantir des incursions possibles des différentes peuplades nubiennes.

2/8

Histoire de la Nubie : page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8

Imprimer la page Moteur de recherche Site : mode d'emploi Pour m'écrire Retour à la page d'accueil Retour à la page précédente Vers la page suivante